G – Gris

Gris à l’intérieur

 

Le ciel est bleu.
Mais le sourire de l’amour,
ne coule plus en moi
comme l’eau de la fontaine.
J’ai l’âme grise,
je ne sais plus sourire.

Pourquoi écrire ces vilaines choses,
je ne sais même pas,
pas même en rire.
Pas même pour me gronder,
j’ai l’âme toute grise
et pas la force d’ouvrir la porte.

Mes petits soucis personnels
et grands ennuis d’un monde si mal fichu,
me font tant d’excuses
pour laisser le gris me recouvrir.